Restons en contact

    Inscrivez-vous et recevez notre Newsletter

    Accueil > Actualités > ACTUALITE JURIDIQUE – Investissements sur le Forex, les produits dérivés sur Crypto-actifs : les alertes de l’AMF

    ACTUALITE JURIDIQUE – Investissements sur le Forex, les produits dérivés sur Crypto-actifs : les alertes de l’AMF

    Investissements sur le Forex, les produits dérivés sur Crypto-actifs ou les biens divers : les alertes de l’AMF

    Les arnaques financières sont toujours nombreuses, notamment par le biais d’internet.

    L’Autorité des marchés financiers (AMF) dans le cadre de sa mission d’information des investisseurs, veille à identifier les sociétés ou les sites internet qui agissent en dehors du cadre légal.

    Ainsi, par un communiqué commun du 28 juin dernier l’AMF et l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) mettent en garde le public contre les activités de plusieurs acteurs qui proposent en France des investissements sur le Forex et sur des produits dérivés sur crypto-actifs sans y être autorisés. (https://www.amf-france.org/fr/actualites-publications/communiques/communiques-de-lamf/ )

    L’AMF et l’ACPR mettent en effet régulièrement à jour leurs listes noires de sites internet identifiés comme proposant des investissements sur le marché des changes non régulé (Forex) et sur des produits dérivés dont le sous-jacent est constitué de crypto-actifs, sans y être autorisés.

    Depuis le début de l’année pas moins de 29 sites non autorisés ont été ajoutés à ces listes.

    La veille, le 27 juin, l’AMF avait émis une alerte identique s’agissant des biens divers et particulièrement des sites présents dans la catégorie « vins », concernant pas moins de 7 sites sur les 8 nouveaux identifiés.

    A cette occasion l’AMF rappelle que toute offre d’investissement dans des biens divers doit être enregistrée à l’AMF pour être commercialisée.

    La liste blanche des offres enregistrées en biens divers est consultable sur le site internet de l’AMF.

    De même la liste des sites non autorisés à proposer des investissements dans des biens divers est également disponible sur le site internet de l’AMF.

    Enfin, l’AMF souligne que cette dernière liste ne peut être exhaustive, puisque de nouveaux acteurs non-autorisés apparaissent régulièrement.

    Une vérification sur le site de l’AMF avant tout investissement semble donc un bon réflexe !

    Partager