S'inscrire à la Newsletter

Les données personnelles que vous fournissez sont collectées et traitées par la société PDGB, localisée 174, Avenue Victor Hugo – 75116 Paris – France, et représentée par Xavier HUGON en sa qualité de gérant. PDGB agit en sa qualité de responsable de traitement, conformément au règlement (UE) 2016/679 du parlement européen et du conseil du 27 avril 2016 et à la loi Informatique n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés telle que modifiée depuis le 1er juin 2019. La fourniture des données personnelles que nous indiquons d’un "*" est obligatoire afin que nous puissions : Prendre contact avec vous suite à votre demande, qu’il s‘agisse d’une candidature ou d’une simple prise de contact ; et Le cas échéant, vous transmettre notre newsletter et communiquer avec vous pour vous tenir au courant de l’actualité de PDGB. Vous disposez à tout moment d’un droit d’accès, de rectification, de limitation, de portabilité, de suppression, d’opposition de vos données personnelles en contactant notre service dédié par e-mail : info@pdgb.com ou par courrier.

Accueil > Actualités > « Cybersecurity Hacks Remind Law Firms to Secure Their Data », un article co-écrit par Me Benjamin Jacob

« Cybersecurity Hacks Remind Law Firms to Secure Their Data », un article co-écrit par Me Benjamin Jacob

In late December 2016, the United States Attorney’s office in Manhattan unsealed an indictment accusing three Chinese traders of hacking into two US-based global law firms to obtain insider information on mergers and acquisitions activity that they later exploited to gain more than US$ 4 million in illegal profits.

For lawyers and firms, it’s a chilling reminder of the challenges they face protecting not only their own data, but that of clients. And a potentially costly one: while the law firms that were victims of the hack have not been charged with wrongdoing, it may not be long before authorities around the world begin to stop treating law firms as “victims” of hacks and start considering them responsible parties who have not done enough to safeguard the confidential information of their clients. Not to mention the
impact on a firm’s reputation (and revenue stream) when they have to alert clients to the hack…

janv. 2017 –