S'inscrire à la Newsletter

Les données personnelles que vous fournissez sont collectées et traitées par la société PDGB, localisée 174, Avenue Victor Hugo – 75116 Paris – France, et représentée par Xavier HUGON en sa qualité de gérant. PDGB agit en sa qualité de responsable de traitement, conformément au règlement (UE) 2016/679 du parlement européen et du conseil du 27 avril 2016 et à la loi Informatique n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés telle que modifiée depuis le 1er juin 2019. La fourniture des données personnelles que nous indiquons d’un "*" est obligatoire afin que nous puissions : Prendre contact avec vous suite à votre demande, qu’il s‘agisse d’une candidature ou d’une simple prise de contact ; et Le cas échéant, vous transmettre notre newsletter et communiquer avec vous pour vous tenir au courant de l’actualité de PDGB. Vous disposez à tout moment d’un droit d’accès, de rectification, de limitation, de portabilité, de suppression, d’opposition de vos données personnelles en contactant notre service dédié par e-mail : info@pdgb.com ou par courrier.

Accueil > Actualités > D’un don… de la farce !

D’un don… de la farce !

Depuis quelques semaines, les couloirs de l’hôtel Matignon bruissent à nouveau d’un projet de réforme du mécénat d’entreprise. Dans le cadre d’un prochain projet de loi (de finances ou autre) serait introduit un seuil au-delà duquel la réduction d’impôt permise par ce dispositif passerait de 60% à 40 % ! Les versements supérieurs à 1 ou 2 millions d’euros se verraient en conséquence appliquer ce nouveau taux alors que ceux d’un montant inférieur continueraient à bénéficier de la réduction de 60 %1. Cette réforme permettrait ainsi à l’État de réaliser un gain supplémentaire d’un peu plus d’une centaine de millions d’euros. En ces temps caniculaires, l’annonce a de quoi glacer les acteurs du
monde associatif !

juil. 2019 – Jurisassociations 603