Accueil > Actualités > La longue marche de l’excédent vers la lumière.

La longue marche de l’excédent vers la lumière.

Au commencement, les choses étaient simples : la société commerciale avait pour but le partage de bénéfices; l’association l’excluait totalement. Il eut été logique que la fiscalité s’aligne sur cette distinction et qu’elle appréhende le résultat non pas pour lui-même, mais en fonction de sa vocation à être affecté à une activité d’utilité sociale. Mais, dans un monde complexe, la simplicité n’est pas la bienvenue!

juin 2018 – Jurisassociations 580